shinkansen devant le mont fuji
  •  
  •  
  •  
  •  

Si vous songez à voyager à travers le Japon, le train est sans doute le premier moyen de transport auquel vous vous intéresserez.

Les trains au Japon

À l’instar de la France, le Japon possède de multiples compagnies ferroviaires.

Il y a bien évidemment une compagnie nationale : la Japan Rail que l’on retrouve le plus souvent sous le sigle « JR ». Il existe également un nombre important de compagnies privées comme Keio, Odakyu, Keikyu, Seibu, Hankyu, etc…

Le réseau de la Japan Rail couvre la totalité du Japon. C’est cette compagnie qui possède les trains à grande vitesse, le célèbre Shinkansen.

Shinkansen Hello Kitty
© West Japan Railway Company

Les compagnies privées, elles, sont la plupart du temps régionales et ne disposent pas de trains à grande vitesse mais sont souvent un peu moins chères afin d’attirer les voyageurs.

Pour accéder à certains endroits du Japon, il vous faudra donc passer d’un train JR à un train d’une compagnie privée et donc de potentiellement devoir changer de gare.

Ça peut faire peur mais le réseau ferroviaire japonais est, au final, assez simple et logique.


Une seule ligne, plusieurs types de train

Sur une même ligne, il est fréquent que plusieurs types de trains circulent. Bien que leur point de départ et d’arrivée soit identiques, ces trains s’arrêtent à plus ou moins de gares sur leur trajet.

Soyez donc vigilants avant de monter dans un train afin d’être sûr qu’il s’arrêtera à votre station de destination.

Dans le cas contraire, vous pourriez vous retrouver 10 ou 15 kilomètres plus loin et devoir reprendre un train pour faire le chemin inverse.

Rassurez-vous, ça arrive à tout le monde, même aux Japonais !

Le shinkansen

C’est LE « TGV » Japonais ! Les shinkansen sont gérés par la compagnie JR et permettent de traverser le Japon à grande vitesse (jusqu’à 320 kilomètres par heure !).

Le Shinkansen japonais a été conçu principalement pour permettre à ses voyageurs de passer rapidement d’une grande ville à une autre.

Le train « Local »

Ces derniers s’arrêtent à toutes les gares de la ligne. Ils sont donc très lents sur les longues distances, mais peuvent s’avérer être utiles si vous voyagez d’un quartier à un autre.

Les trains « Semi Express » et « Rapid Express »

Ils s’arrêtent à de nombreuses gares, mais moins que le train « Local », ils sont donc plus rapides.

Le train « Limited Express »

C’est le train le plus rapide de la ligne. Il est cependant nécéssaire d’avoir acheté un ticket spécial pour ce train, qui est plus cher.


Combien coûte le train au Japon ?

Le train n’est pas le moyen de transport le moins cher du Japon mais c’est le plus pratique et et le plus confortable. 

Borne d'achat de tickets de train au Japon
© AHMAD FAIZAL YAHYA / Shutterstock.com

Il y a 2 choses qui entrent dans le calcul du prix d’un ticket de train : le prix du trajet en train qui est fixe et le prix du siège.

Les trains au Japon n’ont soit pas de sièges réservés (notamment dans les trains locaux), soit ont des wagons pour les tickets sans sièges réservés et des wagons pour les tickets avec un siège réservé.

Les tickets sans sièges réservés : cela signifie que vous pouvez vous asseoir où vous vous voulez dans les wagons prévus à cet effet (en général les trois premiers). Ces tickets sont les moins chers.

Les tickets avec sièges réservés : ils vous assurent une place désignée. En règle générale, ce sont des sièges qu’il faut réserver à l’avance à un guichet dans la gare et le prix de ces tickets est plus élevé.

La première classe ou la « Green Car » :  les sièges sont plus spacieux mais les tickets coûtent bien plus cher.

Il faut savoir qu’au Japon, il n’existe pas de tarif réduit mis à part celui prévu pour les enfants de moins de 12 ans. 

Il existe une cependant une solution simple pour moins dépenser dans ses trajets en train et rentabiliser ses déplacements : le Japan Rail Pass (je dédierais un article entier à ce sujet sur ce blog).


  •  
  •  
  •  
  •